Syndicat Départemental d'Energies du Gers
Syndicat Départemental d'Energies du Gers
GERS
TEPCV
En France, Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) est le titre qui désigne les territoires lauréats de l'appel à initiatives du même nom lancé par le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, le 4 Septembre 2014 sous l'impulsion de son ministre Ségolène Royal.  
Ces territoires qui sont au nombre de 430 au 1er janvier 2017, sont désignés comme étant les territoires exemplaires de la transition énergétique et une illustration concrète des actions engagées par la France dans le cadre de l'Accord de Paris sur le climat. Dotés d'une aide du ministère de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer allant de            500 000 € à 2 000 000 € par lauréat, ces territoires engagent des actions concrètes et innovantes sur les axes efficacité énergétique, mobilité durable, économie circulaire, énergies renouvelables, biodiversité et sensibilisation et éducation à l’environnement. 
Le Syndicat Départemental d’Energies du Gers a modernisé sur ces territoires les installations d’éclairage public pour les rendre moins consommatrices, et pour réduire les nuisances lumineuses. Il assiste, de par ses connaissances sur l’énergie et sur les réseaux de distribution, les collectivités et EPCI pour la mise en place de leurs plans climat énergie ainsi que toutes les initiatives visant à réduire la consommation d’énergie ou à produire des énergies renouvelables. 
OBJECTIF 
Un Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte vise l'objectif de réduire ses besoins d’énergie au maximum, par la sobriété et l'efficacité énergétiques, et de les couvrir par les énergies renouvelables locales. Il répond aux enjeux fondamentaux du changement climatique et de l’épuisement des ressources fossiles. 
APPROCHE 
Un territoire à énergie positive pour la croissance verte adopte des approches spécifiques répondant à de nombreux enjeux (économiques, sociaux, démocratiques et environnementaux). Il intègre la question de l'énergie dans un engagement politique, stratégique et systémique en faveur du développement local. Les approches spécifiques adoptées par un territoire à énergie positive constituent le moyen principal de la transition énergétique conçue comme processus de changement. 

VISION 
Les collectivités et territoires engagés dans une démarche de Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (et les acteurs qui les soutiennent) partagent l’idée que les territoires ruraux peuvent et doivent jouer un rôle majeur pour : la réappropriation des questions d’énergie par l’ensemble des citoyens, élus et acteurs socio-économiques, la mise en œuvre d’actions concrètes de réduction des consommations d’énergies et de production d’énergies renouvelables.

POSITIONNEMENT 
Le concept est novateur : il correspond à un positionnement spécifique qui n’entre pas en concurrence avec les initiatives, outils, méthodologies… existants, mais est susceptible de leur apporter une plus-value. 

DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE 
Le concept de « territoire à énergie positive » dont est inspiré les Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte, n’est pas que théorique : plusieurs territoires européens (Güssing, Mureck, Prato-allo-Stelvio, Dobbiaco, Wildpoldsried, Jühnde, Samsoe...) ont déjà atteint l’objectif. En France, de nombreuses collectivités, territoires et acteurs se mettent aussi en mouvement : ils se sont constitués en réseau pour accélérer et renforcer leur démarche. 

Lien des TEPCV gersois